L’association CODRennes disparaît, mais pas le collectif

Posted on

Bonjour à tous,

Créé informellement début 2012, le collectif Open Data Rennes a évolué sous forme d’une association au cours de la même année afin de pouvoir réaliser des actions avec le grand public, principalement autour de la data visualisation et de la médiation avec les enfants sur ces sujets. Aujourd’hui, cette forme juridique n’est plus adaptée et ne nous est plus utile. Le 9 décembre 2014, l’assemblée générale de l’association a donc voté sa dissolution.

Le collectif Open Data Rennes continue cependant d’exister en tant que groupe informel. Nous restons disponibles pour échanger ou intervenir autour de l’open data lorsque nous estimerons pouvoir apporter un éclairage pertinent. Ce blog restera également ouvert, et pourra être le support de réflexions individuelles ou collectives sur différents sujets, une tribune de passionnés et de curieux.

La structure juridique de l’association était nécessaire pour participer à certains évènements. Or, si cette nécessité existe toujours, notre capacité à participer à ces évènements a diminué. Quelques raisons à cela : essoufflement personnel de chacun, manque de lisibilité dans nos actions et réduction de l’activité Open Data sur le territoire. Dans ces conditions, notre motivation s’est étiolée en même temps que la communication avec la métropole se fermait. Nous regrettons évidemment cet aspect, nous avons probablement manqué de pédagogie dans notre communication sur la libération des données. Mais, nous pensons aussi que les élus de Rennes Métropole manquent de transparence sur leur gouvernance sur le sujet. Avec notre billet d’avril dernier nous espérions (re)nouer un dialogue et avons malheureusement obtenu l’effet inverse.

Nous tenons néanmoins à remercier chaleureusement les agents de la collectivité pour leur travail, la qualité des données et l’écoute dont ils ont fait preuve.

Le collectif Open Data Rennes soutient l’association LiberTIC qui œuvre depuis plusieurs années sur le développement de l’open data. Nous leur confions le reliquat des biens financiers de l’association et nous leur souhaitons bon courage pour la suite de leurs actions.

-billet rédigé par plusieurs membres du collectif